Réforme constitutionnelle

 

Si l'on veut transformer notre pays, il faut commencer par nos institutions.

Nous devons abolir les privilèges au plus haut de l'Etat, en finir avec le cumul des mandats, les conflits d'intérêt, la corruption, et l'abus de pouvoir. Il faut en finir avec la fonction de président "roi".

 

Démocratie, dit décisions collectives au quotidien et non tous les cinq ans !

 

 

 

Changer c'est :

 

Réinventer la politique, la République

Replacer le citoyen au centre

Retisser le lien démocratique

Rééquilibrer le rapport gouvernants/gouvernés

Rendre transparent les décisions

Renouveler les modes de délibération

 Se réapproprier la politique hors des canaux traditionnels

 

 

 

Mes propositions :

 

Inscrire dans la constitution Le bonheur Intérieur Brut, comme au Bhoutan, à savoir la conservation de la nature, de la promotion de la culture, du développement d'une économie soutenable et d'une bonne gouvernance

 

 

Faire du Sénat une chambre consultative populaire, où des citoyens tirés au sort siégeraient durant une année non renouvelable. Ils participeront au débat, proposeront et voteront.

 

 

Développer la démocratie participative au plan national et au plan local, en développant des plateformes numériques pour chaque grand projet, où tout citoyen pourra s'exprimer.

 

 

Comme en Suisse, instaurer des Initiatives Populaires par référendum. Tout citoyen peut proposer et soumettre un projet.

 

 

Supprimer l'immunité parlementaire. Tout élu doit répondre de ses actes et être condamné, même durant son mandat si celui-ci commait des fautes graves.

Une Europe unie et protectrice

Le canabis, légaliser ou pas

La santé au naturel

Eduquer, sensibiliser

la culture, dialogue des mondes