Intérieur/Sécurité

Les futurs campagnes électorales vont encore s'orienter, pour certains partis politiques, sur l'immigration, surtout dans ce contexte d'attentat. Cette fixation absurde ne fait que renforcer la peur et la haine. Ce n'est qu'un leurre. Mais de quoi avons-nous peur ? de nos différences ? Au lieu de regarder de travers, avec peur, regardons plutôt les bons cotés. L'Europe à inventé la philosophie et les arabes ont inventé la médecine et l'astronomie, les pays issus du Golf Persique ont même inventé la roue ! et l'agriculture, pour dire !

 

Il faut faire de la population immigrante un atout culturel. Et les accueillir dignement, avec compassion, pour les familles des pays en guerre.

 

Il faut ouvrir des états généraux des pays émigrants, pour raison économique en leur donnant les moyens, par des accords de coopérations, en développant par exemple des entreprises françaises dans ces pays. Il faut sensibiliser et enseigner une nouvelle économie locale et donnant à la population les moyens techniques et financières, pour qu'elle puisse vivre dignement.

 

Il faut en finir avec les cotas pour les étrangers, car cela contribue à l'immigration clandestine, dans la mesure que notre territoire à des frontières ouvertes.

 

Il faut également donner plus de moyens aux associations humanitaires pour mieux opérer sur les territoires.

 

Il faut coordonner à l'échelle européenne les actions à l'étranger.

 

Faire de l'éducation civique l'un des piliers dans les écoles. C'est apprendre aux plus jeunes âges le respect et l'amour des autres.

 

Renégocier le traité du Touquet qui lie la France et le Royaume-uni sur la question de l’immigration.

 

Actualité / Terrorisme

 

Le terroriste sera combattu quand on aura sensibilisé, éduqué la jeunesse et tous les citoyens.

 

Quand on aura résolu le problème du radicalisme dans les prisons.

 

En apprenant à veiller collectivement sur nos voisins, nos proches, nos amis.

Ne pas attendre tout de l’État.

 

En renforçant le renseignement, la coopération entre tous les services, et les États membres de l'Union Européenne.

 

En luttant contre le trafic d'arme.

 

En arrêtant de s'associer avec des pays qui soutiennent dans l'ombre le terrorisme.

 

En dotant l'Europe d'une armée commune, d'un système de surveillance.

 

En régulant les images provenant des médias pour limiter les traumatismes.

 

En luttant contre la banalisation du terrorisme.

 

En renforçant les frontières sur Internet, et en stoppant les images de propagandes.